“Quand on est deux artisans qui font le même produit, mais que l’autre le vend moins cher malgré le degré de travail…
 
Gardes-tu ton prix ou tu l’ajustes au compétiteur?? Car les clients nous font le commentaire.”
 
Voici ce qu’on vient de me demander en message privé.

OMG ne me pars pas sur le sujet 😱.
 
 
À moins que tu saches au fond de ton cœur que tu “voles” ta clientèle avec le prix que tu affiches…
 
Tu n’ajustes JAMAIS tes prix à la baisse.

Voici pourquoi.
 
 

#1. Différence d’équipement et de pouvoir d’achat

 
Peut-être que ton compétiteur est plus équipé, donc peut faire plus de volume, et ainsi offrir un prix plus bas.
 
Peut-être qu’il a les moyens d’avoir du volume sur ses matières premières, donc les payer moins cher que toi.
 
Mais si ce n’est pas le cas pour toi, et que tu ajustes à la baisse, tu vas gruger ton profit et tuer à petit feu ta business.
 
Ce n’est pas ce que tu veux…
 
 

#2. Frais fixes

 
Tu as peut-être des frais fixes plus élevés que ton compétiteur.
 
Exemples:
 
  • ton atelier te coûte plus cher parce que tu es plus proche de la ville que lui
  • l’équipement que tu possèdes nécessites des réparations qui coûtent en argent et temps
  • tu fais plus de salons par année que lui (les frais liés aux salons rentrent aussi dans tes frais fixes)
  • tu investis plus dans ton marketing (en temps, en argent via des pubs, en formations…)
    etc
 
Tu dois répartir ces frais dans le coût de ton produit et donc au final ça fait une différence de prix, par pièce “identique”.
 

#3. Tu ne sais pas si il calcule correctement ses prix

 
Si ça se trouve, c’est lui qui est dans le champs.
 
Exemple:
 
Il vend 1 000 produits par année, à 5$ de profit net par pièce vendue. (Il squeeze ses prix pour en vendre plus… C’est courant).
 
Ça lui fait 5 000$ de profit net.
 
Tu en vends moitié moins (oui il y a toujours des clients qui magasinent des prix avant tout MAIS tu peux changer les choses voir #5).
 
Ça fait 500 produits que tu vends par année, mais tu fais 15$ de profit net par pièce.
 
Pour au final 7 500$ de profit.
En gros tu travailles moins et tu en as plus dans tes poches…
 
Alors tu peux voir son nombre de ventes sur Etsy et capoter parce qu’il en fait 2 fois plus que toi…
 
Mais tu ne sais pas comment il calcule ses prix.
 
Par contre tu as la responsabilité de calculer les tiens de sorte à ce que tu fasses un profit.
 
Je te rappelle que ton profit te sers à développer ton entreprise, à investir.
 
Les artisans ont souvent tendance à couper dans le profit pour faire une guerre de prix à la baisse, alors que c’est le profit qui va faire évoluer ton entreprise à long terme.
 

#4. Imagines-tu si tous les artisans font ça?

 
Chacun regarde la compétition et diminue ses prix juste en dessous des leurs.
Puis la compétition fait de même, etc, etc.
 
Tout le monde diminue ses prix en permanence…
Ça tue les entreprises.
 
Tu travailles de plus en plus fort, pour faire de moins en moins de profit.
 
Par contre les clients, eux, ils sont contents.
 
Tsé ils payent de moins en moins cher, même si le coût de la vie augmente pour tous.
 
Au final ils ont le pouvoir et ils vont continuer à négocier.
 
Ils sont pas fous, ils s’essayent. Pis ça marche!
Ils ne paieront plus plein prix, puisque de toute façon dans leur vision le prix est gonflé et négociable.
 
Bienvenue au marché au puces! “Fait main, fait au Québec?
Naaaan, je peux l’avoir moins cher anyway.”
 
Tu te fais déjà dire par certains clients qu’en grande surface, un produit similaire à ce que tu crées de tes blanches main, est moins cher…
 
Ça ne te viendrais pas à l’esprit de compétitionner par le prix Dollorama. Non?
Bah c’est pareil avec tes collègues artisans.
 

#5. Tu es un artisan, tu ne fais pas de volume au même titre qu’une industrie.

 
Donc tu ne peux pas compétitionner par le prix.
 
À l’inverse, bases-toi sur ta mission, ta vision, tes valeurs (tout ce qui te fait vibrer comme humain, ce qui fait te lever le matin) et non les caractéristiques de ton produit en tant que tel…
Pour te différencier.
 
Vends l’artisan, l’entrepreneur qui est en arrière, avant ton produit.
 
Ton produit c’est juste le prétexte, pas la finalité.
 
Si tu as réussi à faire connecter tes clients, ils ne magasineront pas un prix ailleurs, parce qu’ils vont t’acheter TOI.
 
C’est d’ailleurs quelque chose que l’on peut travailler ensemble en Consultation Dépannage, écris-moi (bouton messenger en bas à droite).
 
 
EXCEPTION:
Si tu trouves des moyens de diminuer ton cost (payer ta matière première moins chère, améliorer ton processus pour produire plus rapidement, etc)…
Et que tu peux afficher un prix plus bas tout en gardant un bon profit, là tu peux baisser tes prix!
Mais pas en salon, juste parce qu’un compétiteur sur place offre moins cher!
 
 
Ce sujet me mets toujours en feu et revient souvent en consultation ou en salon… #montetesprix.
C’est mon avis personnel et ça se peut que tu ne le partages pas, alors j’ai bien hâte de te lire.
 
Qu’en penses-tu?