Voici quelques erreurs courantes lorsque l’on débute les salons d’artisans. Pas de problème, beaucoup d’entre  nous sont passés par là. L’important c’est de les reconnaître et de s’appliquer à les éviter.

Source: Etsy Fait au Québec

Erreur #1: Étendre tes gammes / variétés de produits 

On ne va pas se le cacher, tu es une personne très créative… Toujours pleine d’idées à réaliser? Du genre à ne pas réussir à dormir car tu viens d’avoir cette idée de produit TROP HOT??

Pis tu es en plein dans la préparation de son prochain salon et tu ne sais pas quoi produire/apporter? Avoues que tu as même déjà voulu créer un tout nouveau produit 2 jours avant un salon? En tout cas moi ça m’est arrivé, pas plus tard que l’été passé… 

Une des erreurs les plus communes est d’étendre les gammes / les variétés de produits que l’on créé pour un salon, en se disant qu’on touchera plus de monde, donc que l’on fera plus de ventes au final…

Problèmes:

✖ Il est difficile de créer une présentation qui soit cohérente quand il y a trop de choix, de catégories ou de gammes différentes.

✖ Le client cible est confus, il a du mal à saisir rapidement ce qui est présenté.

✖ On ne peut pas vraiment départager les meilleurs vendeurs, vu que les ventes sont dispersées entre les différentes gammes.

✖ C’est difficile de sortir du lot, des compétiteurs.

✖ Les clients potentiels auront moins de chance de se rappeler de la marque.

LA SOLUTION?
✔ Limiter la sélection et les options de tes produits!! Cela va améliorer la cohérence de ton kiosque et limiter les choix de tes clients, donc les aider à se décider (et oui trop de choix peut te faire perdre des ventes!!).

Ça a l’air d’aller de soi, mais je sais que c’est un exercice TRÈS TRÈS difficile pour le cerveau droit des créateurs que nous sommes, que de diminuer son offre!!

Erreur #2: Penser que tes produits vont se vendre  »tout seul » 

La seconde erreur la plus commune est de penser que les clients potentiels vont se soucier seulement de tes produits, pas de tout ce qui les entoure… Exposer les produits regroupés par catégories sur la table, sans présentoirs, sans setup particulier, quel est le problème?

Problèmes:

✖ Quand le client potentiel entre dans l’espace de l’exposition, il fait un tour d’horizon avec son regard et sait déjà ou il va s’arrêter… Tu perds des chances en ne créant pas de structures en hauteur ou qui accrochent facilement le regard, même de loin.

✖ Le manque de présentation des produits fait en sorte que le client cible ne sait pas ou regarder et va peut être passer tout droit.

LA SOLUTION?
Se procurer des accessoires, des présentoirs et fonds qui permettent de mettre ses collections ensemble, d’ajouter de la hauteur et de capter l’œil des clients potentiels, même de loin.
✔ Cela va aussi aider les clients potentiels qui passeront à ton kiosque à comprendre ta marque sans avoir besoin à te parler, et par la bande cela va te faire gagner quelques ventes et/ou des ambassadeurs de ta marque, même si tu es déjà occupé(e)s avec d’autres clients 🙂 (fait vécu… et c’est vraiment le fun quand ton setup vend pour toi).

By the way Pinterest regorge d’inspirations et de tutoriels pour créer soi-même ses présentoirs et kiosques! Je t’invite à suivre mon compte pour t’inspirer!

[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Button_Widget »][/siteorigin_widget]

Erreur #3: Une présentation qui ne reflète pas l’image de marque de tes produits et de ton entreprise

As-tu pensé à l’image que ta présentation reflète sur tes produits?

La 3ème erreur la plus commune est de choisir des éléments qui ne sont pas en accord avec l’image de marque de ton entreprise, ou pire encore qui diminue la valeur perçue de tes produits.

Pourquoi? Parce que la présentation et la mise en valeur de nos produits passe souvent après tout le reste dans nos priorités, non?
Bah oui, parce qu’on est dans le jus vu qu’on a décidé de créer un nouveau produit 2 jours avant le salon (lire ici beaucoup d’auto-dérision )…
Donc on fini par apporter des éléments qu’on a sous la main en se disant que  »ça va faire »…

✖ Ces éléments ne sont peut-être pas cohérents avec l’image de notre marque

✖ Si les accessoires ne sont pas de qualité, notre clientèle cible peut penser que le prix de nos produits est plus bas que sa valeur réelle et se refléter négativement sur les ventes.

LES SOLUTIONS?
1) Pense à ce que tes produits et ta marque représente.
2) Demandes-toi dans quel contexte tes produits vont être utilisés / portés par ta clientèle cible.
3) À l’aide des deux point précédents, crées un setup qui reflète l’ambiance, le contexte, l’image de marque désirés.

✔ Attirer ta clientèle cible et la convertir à l’achat passe également par les petits détails, mais un setup à ton image est loin d’en être un (petit détail). ?

[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Button_Widget »][/siteorigin_widget]

Erreur #4: Ne pas faire attention aux détails

On se rappelle que la première erreur est la tendance à créer trop de produits différents dans l’espoir de toucher une clientèle plus large… Ce qui ne laisse plus beaucoup de temps pour penser aux petits détails…

Tu le sais sans doute, l’expérience client va aller jusqu’aux étiquettes, tes cartes d’affaires ou autre matériel promotionnel, ainsi qu’à à l’emballage dans lequel tu remettras tes produits une fois achetés.

Ces détails vont faire la différence entre vendre un produit et vendre ce même produit PLUS véhiculer ta marque (donc plus de chance que l’on se souvienne de toi et qu’on achète de nouveau).

La 4ème erreur la plus commune lorsque l’on prépare un salon est donc de ne pas prêter assez attention à ces détails. J’en conviens ce n’est pas la dernière chose à faire avant un salon vu que ça prend généralement un certain temps à créer, faire imprimer etc. Mieux vaut donc pensez à tous cela plusieurs mois à l’avance!

PAR QUOI COMMENCER?
1) Pense à ce que tes produits et ta marque représente.
2) Pense à ta clientèle cible: ses goûts, ses valeurs, ses préoccupations?
3) À l’aide des deux point précédents, crées le matériel promotionnel qui fait le plus de sens pour ta marque et sois original. Il existe d’excellent(e)s graphistes qui peuvent t’aider dans ce sens (encore une fois prévoir plusieurs mois à l’avance).

Ça te rappelle quelque chose? Effectivement les solutions pour augmenter la valeur perçue de tes produits (erreur #4 précédente) leur ressemblent beaucoup!

[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Button_Widget »][/siteorigin_widget]

Erreur #5: Pas le temps de prendre soin de moi, je suis dans le rush

Je plaide coupable encore une fois… À être dernière minute dans ma production (rappelles toi quand j’ai décidé de créer un nouveau produit 2 jours avant un salon), ça ne me laissais pas beaucoup de temps pour prendre soin de moi (bien dormir, bien manger, etc)…

Un événement de cette ampleur, que ce soit d’un jour, d’une fin de semaine, de 10 jours… C »est très exigeant pour le corps. Il faut sourire en permanence, rester debout de longues heures, ne pas montrer de signes de fatigue (entre autres)… Alors mieux vaut se le dire, il faut être frais et dispos.

C’est aussi plus facile de parler de ses valeurs, son entreprise, des caractéristiques et bienfaits de ses produits, après une bonne nuit de sommeil. Meilleur conseil que je pourrai te donner.

Bonus

Une dernière chose,  ton entreprise c’est toi et toi tu es ton entreprise… On est d’accord, right? Alors pense cohérence en tout temps!

Exemple fictif: une artisane vend des savons haut de gamme, de couleur très sobre, avec une image de marque et une présentation en noir et blanc. Un client potentiel arrive à sa table et quand il lève les yeux il rencontre une artisane colorée à l’allure bohème. Il se peut qu’il ne comprenne pas comment les deux vont ensemble (du moins inconsciemment).

Je n’ai rien contre la couleur, ni les artisanes bohèmes hein? C’est un exemple pour t’illustrer que ton image devrait être cohérente avec celle de tes produits et de ton entreprise. ?

 

Tu veux nous partager les erreurs qui t’ont déjà coûté cher en lien avec ta préparation à un salon d’artisans? N’hésite pas à écrire dans les commentaires, cela peut en aider d’autres. 

Tu as envie de dompter tes salons d’artisans? Rejoins le Boot Camp (virtuel) pour artisans qui commence le 23 juillet!