Le Salon Nouveau Genre à Québec, tu connais? Je n’ai pas parcouru tous les salons d’artisans du Québec (en tout cas pas encore 🤪), mais c’est un de mes préférés…

Autant comme visiteuse (car il abrite la relève artisane, des artisans et artistes qu’on ne voit pas toujours dans les autres salons d’artisans), que par rapport à mon expérience d’artisane / exposante (ventes vs frais engagés). 😉

Cette année pour les 10 ans du salon il y a deux éditions, soit les fin de semaines du 1-2 et du 8-9 décembre.

La sélection des artisans est complètement différente de l’une à l’autre et j’aurai voulu assister aux deux, mais j’ai du faire des choix. 😭

Voici donc les présentations des artisans qui m’ont le plus fait de l’œil lors de la première fin de semaine au Salon Nouveau Genre.

1. Le « pole » présentoir

Quand il y a trop de dimensions pour que les photos rendent justice aux présentoirs et que la propriétaire de Inchoo Bijoux t’envoie une vidéo pour bien montrer le tout…  😅 Ça donne ça 👇

Belle façon d’économiser de l’espace, tout en maximisant l’exposition des bijoux et les protégeant des vols. Très adaptable selon l’espace disponible également.

2. Du pegboard à l’horizontale?

Comment faire tenir des tableaux ou plus grosses pièces à la verticale sur une table?

Ben oui, Jackalop Workshop a utilisé du pegboard couché sur la table, avec des goujons faisant office de « stoppeurs » à la verticale.

Je suis restée scotchée tellement j’ai trouvé cela ingénieux.

3. La tour récup’

Je pense que vous reconnaissez la fille récup’ en moi 😉… Exposer des produits revalorisés dans un grand présentoirs en bois récupéré… Et bien c’est difficile à manquer et en plein dans les valeurs de Minuit Moins Cinq, une coop de revalorisation textile inspirante du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Pis tsé la petite pancarte « ex-vêtement pimpé »… Je ne pouvais pas la laisser passer 😁.

4. Adopte-moi

Dans ce cas-çi j’ai particulièrement accroché sur les certificats d’adoptions des animaux en feutre de l’Atelier Loubot.

Utilisés comme complément d’étiquetage, ils permettent également de raconter une histoire… Allo le storytelling pour les réseaux sociaux et le pitch de vente. 😁

L’utilisation de panneaux style lambris que l’on pourrait retrouver dans un chalet, fait également un bel écho au look « tableau de chasse » auxquelles les créations font penser à première vue.

5. Plus de hauteur

J’ai déjà parlé du tour d’horizon que je fais avec mon regard quand je rentre dans un salon d’artisans? Le kiosque de Caouane était tout au fond de la salle, mais j’apercevais quand même la tortue en bois de loin.

On peut dire que les hauteurs sont vraiment bien utilisées 😉.

Est-ce que cela t’inspire?

J’espère que ces exemples t’aide à comprendre davantage comment la présentation de tes produits est perçue d’un œil extérieur. 

N’hésite pas à m’indiquer ton avis dans les commentaires 🙂 

Je sais d’expérience que c’est difficile de voir ces détails quand on est constamment dans son entreprise et dans son atelier 7 jour / 7… C’est pour cela que je veux t’aider à améliorer ta présentation pour rentabiliser tes expositions.

D’ailleurs je t’invite à rejoindre Pimp ton Kiosque – Le Groupe (sur Facebook) pour plus de trucs et astuces.

[inbound_button font_size= »20″ color= »#ff6905″ text_color= »#ffffff » icon= » » url= »https://www.elodierozoy.com/bilan-de-l-exposante/ » width= » » target= »_self »]Je veux rejoindre le groupe[/inbound_button]